Protégeons! Biodiversité

 

 

Protégeons! Introduction

 

Protégeons les« Pelouses sèches à orchidées »

dans l’Ain, sur les pentes du Revermont…

biodiversité!

 

Une belle reconquête écologique

Cette reconquête écologique et esthétique est un exemple de conservation de la biodiversité et de « réouverture du paysage » après embroussaillement.

Suite au repli de l’agriculture sur les zones les plus productives, de nombreuses terres agricoles se sont plus ou moins boisées naturellement au cours des trois ou quatre dernières décennies. Les paysages ruraux de certaines zones de moyenne montagne ont changé à tel point que certains acteurs du monde rural parlent de    « fermeture du paysage ». Il peut s’en suivre une perte de la biodiversité.

Remarquons que le défrichement est complémentaire, et non antagonique, à la réintroduction de l’arbre dans les systèmes de production agricole. Ainsi pour les bocages par exemple , il s’agit au contraire de replanter des haies…

Actuellement, toutes les institutions agricoles et environnementales font de la question de la fermeture des paysages un enjeu en termes de biodiversité notamment.

Mais pour certains, il s’agit également d’un enjeu de reconquête esthétique, voire davantage, les agriculteurs et autres habitants pouvant même parfois percevoir un sentiment d’oppression.

Ainsi donc, réouvrons et protégeons!

Protégeons! INtroduction

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Des reconquêtes paysagères, Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *