Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse par Léa Vernède et Cédric Boffet

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

(Drôme)

 Léa Vernède et Cédric Boffet

Introduction

La Convention européenne du paysage, mise en place à Florence en 2000, met un cadre favorisant l’analyse du paysage. Selon la convention, « le paysage participe d’une manière importante à l’intérêt général, sur les plans culturel, écologique, environnemental et social, et il constitue une ressource favorable à l’activité économique, dont une protection, une gestion et un aménagement appropriés peuvent contribuer à la création d’emplois ».

L’importance du paysage est aussi soulignée dans la convention, en effet « le paysage concourt à l’élaboration des cultures locales et il représente une composante fondamentale du patrimoine culturel et naturel de l’Europe, contribuant à l’épanouissement des êtres humains et à la consolidation de l’identité européenne ».

Définition du paysage

Il existe plusieurs définitions du mot paysage. Pour certaines personnes, le paysage est une vue d’ensemble, qu’offre la nature, d’une étendue de pays, d’une région, d’un endroit quelconque (ville, quartier, et c…).

Selon la définition du dictionnaire Larousse, le paysage est une étendue spatiale, naturelle ou transformée par l’Homme, qui présente une certaine identité visuelle ou fonctionnelle.

D’après la Convention européenne du paysage (Florence 2000), le mot paysage désigne une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations.

Pour résumer ces définitions, le paysage est un bien commun que nous partageons et nous devons par conséquence en prendre soin, pour les générations futures. Nous construisons tous le paysage, avec l’action de l’urbanisation, de l’agriculture,…, tout le monde est un acteur du paysage. L’appréciation du paysage diffère selon les observateurs, chacun en a une toute personnelle. Chaque individu a son vécu, ses références, ses schémas culturels acquis… sans oublier l’influence du rêve.

Un paysage raconte l’histoire d’un territoire et de ses habitants. On peut appréhender un paysage sous deux angles principaux: l’angle écologique mais aussi l’angle esthétique. Un paysage peut être abordé selon plusieurs approches. Dans ce diagnostic nous aurons une approche socio-économique ainsi qu’une approche environnementale.

I. Contextualisation de la commune de Saint Donat-sur-l ‘Herbasse

A. Localisation

La commune de St-Donat-sur-l’Herbasse est située dans la région Rhône-Alpes, dans le sud-est de la France. Chef-lieu de canton, Saint-Donat-sur-l’Herbasse est une moyenne commune (superficie de 19,52 km²), localisée dans le département de la Drôme, à proximité des villes de Romans et de Valence. Elle est située au confluent des vallées de l’Herbasse et du Merdaret, au cœur de la Drôme des Collines.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

St Donat-sur-l’ Herbasse fait partie de la communauté de communes du Pays de l’Herbasse, située au centre de la Drôme des Collines (en rouge sur la carte). Cette communauté de communes est constituée de 9 communes, celle de St Donat-sur-l’Herbasse étant la plus importante. Elle est la commune de la communauté de communes du Pays de l’Herbasse qui compte le plus d’habitants.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse clip_image006

Drôme des collines

Les communes limitrophes de la commune de Saint Donat-sur-l’ Herbasse sont celles de Bren, de Marsaz, de Margés et de Charmes-sur-l’Herbasse. Toutes ces communes sont des communes rurales avec un fort potentiel agricole.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Communauté de communes du pays de l’Herbasse

Située à 20 km du Parc naturel régional du Vercors, la commune de St Donat-sur-l’ Herbasse offre des points de vue variés sur les Monts d’Ardèche, les massifs du Vercors et de Belledonne.

Bordée par les bois de Sizay et de Bard au nord, ainsi que par les berges de l’Herbasse au sud, la totalité du territoire de la commune est couverte par des zones naturelles (3 ZNIEFF, 1 zone Natura 2000, 4 zones humides)

B. Histoire

Sur un territoire déjà habité à l’époque gallo-romaine, le village de St-Donat-sur-l’Herbasse s’est lentement développé au pied d’un prieuré très ancien dont il reste la collégiale et d’imposants bâtiments servant aujourd’hui, entre autres, comme salles d’exposition (le « Palais Delphinal »).

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Saint-Donat-sur-l’Herbasse fut un relais important dans l’organisation de la Résistance et ce village a accueilli de nombreux réfugiés, dont Aragon et Elsa Triolet.

La commune de St Donat-sur-l’Herbasse possède donc une richesse patrimoniale et écologique importante, avec des monuments historiques classés et plusieurs zones naturelles (Natura 2000, zones humides).

II. Approche socio-économique

La commune de St-Donat-sur-l’ Herbasse fait partie du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Grand Rovaltain. Le diagnostic de la commune, établi dans ce SCOT, montre que la commune de St Donat joue un rôle important dans la structuration du territoire principalement avec ses services commerciaux.

A. Le village de Saint-Donat-sur-l ‘Herbasse

1) Le vieux village

Le cœur du bourg de Saint-Donat est construit en rond au pied de la collégiale. Il est constitué de petites ruelles. La plupart des maisons sont en pierres de la région et mitoyennes. La structure du village, avec des maisons étroites et rapprochées, crée une atmosphère de petit village du Sud de la France. Cependant on remarque un manque d’harmonisation (dans les couleurs, les matériaux,…) concernant la rénovation (façades, volets, …) des maisons présentes dans le village.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Une rue commerçante, en circulation alternée, avec des commerces de proximité traverse le village, renforçant l’atmosphère de petit village. Or cette rue est parallèle à une avenue, l’avenue du Général de Gaulle qui, elle, a une forte fréquentation de véhicules principalement.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Avec ses monuments historiques classés, se trouvant au cœur du village, le village de Saint Donat-sur-l’Herbasse possède un patrimoine culturel important.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Le clocher du Palais Delphinal a été inscrit à l’inventaire le 20 août 1956
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Le Palais Delphinal classé le 9 avril 1946. Il est aujourd’hui utilisé comme salle d’exposition
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Les restes du cloître classé le 30 mars 1906
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse La Chapelle Saint-Michel dite « des évêques » classée le 30 mars 1906
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse La Chapelle Saint-Michel dite « des évêques » est ornée d’un orgue, construit entre 1959 et 1972, spécialement conçu pour jouer la musique de Jean Sébastien Bach.

Depuis plus de 50 ans, les activités musicales autour de l’orgue donnent au village une renommée internationale avec le festival Bach se déroulant fin juillet et des concerts au cours de l’année.

En plus de son caractère historique, le village de Saint-Donat-sur-l’ Herbasse perpétue aussi la tradition de la pogne. La pogne est une spécialité de la Drôme dont l’origine remonte au Moyen-Âge et sa définition varie selon les époques et le lieu de fabrication (tantôt tourte, tantôt brioche en forme de couronne et aromatisée à la fleur d’oranger). Mais rapidement, elle apparaît comme étant le gâteau de Pâques et devient une tradition incontournable. La pogne « Ronjat », réalisée dans la boulangerie RONJAT au cœur du village de St-Donat, se différencie de la « Pogne de Romans » par sa recette (brevetée en 1910), sa légèreté et sa forme particulière. Véritable institution régionale, la famille Ronjat perpétue, depuis 8 générations, la tradition, insufflée par l’amour du terroir et des bons produits.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

2) L’avenue du Général de Gaulle

La commune de Saint-Donat-sur-l’Herbasse est traversée par des grandes voies de circulation (départementales, routes importantes,…), donnant au village de Saint-Donat un caractère de carrefour au sein du Pays de l’Herbasse. L’avenue du Général De Gaulle, route la plus importante du village de Saint-Donat est une  grande voie de circulation. Elle ressemble davantage à une route qu’à un boulevard urbain.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

De grandes surfaces de commerces, toutes regroupées sur cette avenue, et des zones d’activités la bordent. Ces commerces entraînent une pollution visuelle due à l’importance de la publicité. Des préconisations de gestion de cette avenue sont abordées dans le P.L.U (Plan de Local d’Urbanisation). Ce dernier préconise, entre autre, l’implantation de commerces et de services de proximité et la limitation de celle de grandes surfaces commerciales, celles-ci étant en assez grand nombre.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Avec environ 300 entreprises et artisans, la commune de Saint-Donat-sur-l’Herbasse forme un pôle économique important de la Drôme des collines. Le potentiel de développement des activités industrielles ou artisanales est important en raison de la position de la commune par rapport aux axes de transport routier.

Certaines entreprises, déjà implantées, dans les secteurs de la technologie, du luxe ou de l’innovation sont des locomotives pour l’accueil d’entreprises de même type.

C’est le cas de l’entreprise Louis Vuitton qui possède une usine se trouvant le long de l’avenue du Général de Gaulle entraînant une attractivité importante.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Malgré l’attractivité d’entreprises importantes, l’artisanat local n’est pas assez fortement exploité.

Pour répondre à ce manque d’artisanat, le P.L.U recommande de permettre l’installation d’artisans et le maintien de commerces de proximité environnants du village de Saint- Donat.

Au cours des dernières années, nous pouvons constater grâce à des vues aériennes, l’empiètement de l’urbanisation sur des terres agricoles pourtant importantes dans la commune.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Vue aérienne du village de Saint-Donat-sur-l’Herbasse en 2003 Vue aérienne du village de Saint-Donat-sur-l’Herbasse en 2015

3) Les nouvelles habitations

Aux abords du village, des maisons individuelles et des immeubles se sont construits pour répondre à la demande croissante de logements. Ces habitations créent un contraste avec le cœur du village. Effectivement, afin de ne pas subir de vis-à-vis, des haies végétales ont été plantées tout au long du terrain de la plupart des maisons. Ces haies ne favorisent pas la diversité végétale ni les corridors écologiques pour la faune en raison de la présence d’une seule espèce végétale (thuya, troène). De plus, elles créent un barrage visuel dans le paysage du village, en bloquant la vue sur les forêts aux alentours du village.

Ces lotissements ont entraîné la construction de larges routes goudronnées facilitant la circulation des voitures dans le village et aux alentours. Créant ainsi une forte artificialisation du sol, ayant pour conséquence d’empêcher l’infiltration de l’eau dans le sol, favorisant donc la retenue d’eau lors de fortes pluies et la sortie de leur lit des rivières.

La progression des surfaces artificialisées est de 4 fois plus rapide que la croissance démographique, d’après l’Institut français de l’environnement. La surface artificialisées par an en France est estimée à 600 km2, soit l’équivalent d’un département français tous les dix ans. (Site Internet du MEEDAT du 18 janvier 2010, ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire))

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Ces nouveaux logements (immeubles) permettent de répondre à la politique du village qui est de promouvoir des formes urbaines moins consommatrices d’espace et adaptées aux quartiers actuels. Cette politique a pour but de limiter l’étalement urbain qui se fait au détriment d’espaces agricoles. Effectivement, depuis quelques années l’urbanisation a commencé à empiéter sur les terres agricoles. La surface consommée par chaque habitant de la commune de St Donat-sur-l’Herbasse est estimée par le SCOT du Grand Rovaltain à 33,4 hectares sur 10 ans (2001-2011).

B. L’agriculture

1) Diversité de cultures

Dans la campagne donatienne, l’importance de l’agriculture est observable (plus de 850 ha, soit 44% du territoire communal en 2010 selon le P.L.U). Les cultures sont adaptées aux terrains sablonneux : maraîchage, arboriculture, viticulture entre autre. Au cours de ces dernières années, la culture de la truffe est en plein développement.

Au printemps, la culture du colza et celle du tournesol en été, permettent d’illuminer le paysage de la commune grâce aux couleurs qu’elles apportent.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Malgré l’importance de l’agriculture sur la commune de Saint- Donat-sur-l’Herbasse les élevages sont peu présents.

2) Les exploitations agricoles

L’urbanisation a contribué à un important mitage de l’espace. Cependant, le territoire de la commune dispose de vastes espaces agricoles offrant un paysage rural et naturel de qualité. Afin de consolider l’importance de l’agriculture sur la commune, le P.L.U prévoit de préserver le caractère rural de la commune de Saint Donat-sur-l’Herbasse. Ainsi, la construction de bâtiments non liés à une activité agricole sera limitée dans les zones dite « agricoles ». Cela favorisera le maintien et le développement de l’activité agricole dans la commune. En effet, cette activité occupe, exploite et permet l’entretien de nombreux espaces, permettant le maintien d’un paysage varié et ouvert au sein de la commune.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Des zones tampons entre les habitations et les bâtiments d’élevage doivent être mises en place selon la politique agricole du P.L.U. Cette politique permettra de ne pas compromettre l’expansion de l’activité agricole sur le territoire de la commune et d’éviter des nuisances réciproques entre les habitations et les bâtiments agricoles.

A côté de grandes fermes, existent de nombreuses petites et moyennes exploitations. En effet, nous observons dans le paysage de la commune des petites fermes le plus souvent isolées dans les terres, entourées des cultures. La commune compte un nombre d’exploitations moyen, environ 20, aux activités et formes très diverses.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

3) Agriculture dans le village

Des champs de culture maraîchère s’observent aussi aux abords du village de Saint-Donat sur-l’Herbasse. Il s’agit de petites exploitations agricoles qui courent un fort risque d’être empiétées par les lotissements qui se construisent encore et les différentes zones d’activités. Il faut donc faire en sorte que le besoin en logements et la surface consommée par chaque habitant soit compatibles avec le maintien de ces exploitations agricoles limitrophes du village de Saint-Donat.

En plus d’être menacées par l’urbanisation, ces exploitations sont aussi impactées par les inondations de l’Herbasse car elles se trouvent au bord de la rivière.

Par ailleurs les voies de circulation au sein du village de Saint-Donat ne favorisent pas la circulation des tracteurs, donc l’évolution de ces exploitations.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

L’observation de l’occupation du sol en 2015 nous permet de mettre en évidence l’agriculture mais aussi le début de l’empiétement de l’urbanisation.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Légende :

– marron et jaune : terres agricoles

– rouge : zone urbanisée

– violet : zone industrialisée ou commerciale

– vert : zone forestière

C. Le Domaine de Champos

Le domaine de Champos est constitué d’une base de loisirs nautiques et d’un camping entouré de verdure. Ce domaine se trouve en face de la zone de Natura 2000 de la commune de Saint Donat-sur l’Herbasse, au cœur de la Drôme des Collines. Il se situe à cheval sur la commune de Saint-Donat-sur l’Herbasse et celle de Charmes-sur-l’Herbasse.

1) La base de loisirs

La base de loisirs du domaine de Champos est installée sur un lac artificiel alimenté par différentes sources. Des analyses de l’eau du lac et des sources ont été effectuées afin de connaître la qualité de l’eau. Les résultats de ces analyses ont conclu que l’eau du lac est de bonne qualité pour la baignade.

La pêche, autorisée dans le lac, pouvant être pratiquée toute l’année selon des périodes et des heures définies, est réglementée.

D’autres activités que la baignade et la pêche sont aussi possibles au sein du domaine comme la pratique de pédalos, canoës et toboggans aquatiques.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Des aménagements, un snack avec terrasse panoramique ainsi que des aires de pique-niques aménagées et ombragées, ont été installés pour l’accueil d’un public familial.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Cette base de loisirs qui se trouve au bord de l’Herbasse peut avoir un impact sur celle-ci lorsqu’en été la fréquentation est trop forte. Il y a alors une pollution de l’eau (déchets dans l’eau, perturbations pour les poissons,…).

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

2) Le camping

Le Domaine du Lac de Champos est aussi constitué d’un camping familial bordant le lac, créant un village de location de chalets et d’emplacements. Il propose des emplacements, pour tentes ou caravanes, ainsi que pour des camping-cars, intégrés dans un paysage de verdure.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Ce camping, à taille humaine de 65 emplacements, se trouve à proximité immédiate du lac de Champos et de la rivière, l’Herbasse. Le camping, surplombe le lac du domaine et a ainsi un accès direct aux activités du Domaine.

Cependant, ce camping peut lui aussi comporter des risques sur le paysage et la nature qui l’entoure. En effet une forte fréquentation peut provoquer des perturbations sur la faune et la flore présentes aux abords du Domaine. La zone Natura 2000 avec son espèce protégée est en effet toute proche. Une pollution de l’eau est aussi envisageable avec la libération de produits toxiques ou de déchets dans l’eau de la rivière.

III. Approche environnementale

A. Hydrologie

1) Herbasse et Merdaret

L’Herbasse est une rivière française, se déversant dans la rivière Isère. Elle coule dans les départements de l’Isère et de la Drôme, en région Rhône-Alpes. L’Herbasse naît dans le département de l’Isère dans la forêt de Chambaran, commune de Roybon. Elle se jette dans l’Isère en aval de Romans-sur-Isère au niveau de Beaumont-Monteux. La longueur de son cours d’eau est de 40 km.

L’Herbasse passe par la commune de Saint-Donat-sur-l’Herbasse ou elle possède également un affluent, le Merdaret.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

L’Herbasse est soumise à un contrat de rivière la concernant ainsi que ses affluents. Ce contrat de rivière est géré par le SIABH (Syndicat Intercommunal des Aménagements du Bassin de l’Herbasse). Ce contrat de rivière agit sur 4 communautés de communes soit 23 communes différentes. Les principaux objectifs de ce contrat de rivière sont de concilier et satisfaire les différents usages socio-économiques du cours d’eau, dans le respect de son fonctionnement naturel.

Le contrat de rivière met en place des aménagements et des modifications apportés sur l’Herbasse et le Merdaret engendrant des changements sur le paysage communal.

A ce jour les actions effectuées sur Saint-Donat sont:

Sensibilisation auprès des habitants pour éviter la pollution domestique et la pollution liée à l’agriculture

Acquisition foncière aux bords de l’Herbasse afin de réaliser une politique de reprise de l’espace de liberté du cours d’eau

Entretien de la mobilité des dépôts sédimentaires

Suivi géomorphologique et topographique global

Renaturation du Merdaret pour développer les habitats piscicoles

• Prise de contact avec la municipalité de Saint-Donat pour informer sur le Marais des Ulèzes

Revégétalisation des berges.

Création d’une passe à poissons sur l’Herbasse proche de la base de loisirs du Domaine de Champos.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
Passe à poissons

2) Risques

L’Herbasse et ses affluents sont des cours d’eau très sensibles aux inondations. Il arrive fréquemment qu’ils sortent de leur lit et débordent dans le village même. A la suite de grandes pluies, le centre-ville peut rapidement être submergé.

Le Merdaret est calibré sur tout son linéaire. En amont de St Donat, les joncs envahissent le fossé qui lui sert de lit. Dans le village, le ruisseau possède de nombreux passages sous dimensionnés favorisant son débordement. Le chenal est envahi par la végétation, diminuant la section d’écoulement déjà trop petite.

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Le SIABH effectue des aménagements afin d’éviter au maximum un débordement de grande envergure. En acquérant des terrains le long des cours d’eau, l’objectif est de méandriser à nouveau la rivière afin que le débit soit mieux contrôlé.

Cependant l’urbanisation à outrance entraînant l’imperméabilisation des sols et un ruissellement important reste le premier facteur des inondations. C’est pourquoi outre les aménagements du SIABH il est nécessaire de limiter l’urbanisation. Le point positif est que d’après le PLU, l’urbanisation sera bien plus contrôlé qu’elle ne l’a été auparavant.

Le risque d’inondation n’est malheureusement pas le seul risque lié à l’hydrologie. En effet le ruissellement et la terre gorgée d’eau peuvent entrainer un affaissement des terrains et un risque, certes moins important, de mouvements de terrain. Si certaines instabilités sont éloignées des habitations d’autres sont bien plus proches.

Les causes des instabilités de versant sont à rechercher dans la conjonction de circonstances particulières dans un contexte défavorable :

· la nature et la structure géologique des terrains présents sur le site.

· la morphologie ainsi que la pente (terrains accidentés, fortes pentes).

· les conditions hydrologiques (aériennes et souterraines).

· les conditions climatiques et notamment la pluviométrie (périodes de fortes ou longues pluies).

B. Géologie et climat

1) Sol

Le sol de la commune est principalement constitué de molasse. Les molasses sont des formations de roches sédimentaires détritiques qui s’accumulent dans des bassins périphériques d’une chaîne de montagnes. Elles sont souvent constituées de grès et de calcaires argileux.

Les molasses forment des pentes douces car elles sont friables, tendres et perméables. Il s’agit de sédiments marins peu profonds ou continentaux formés il y a plusieurs millions d’années. Leur épaisseur peut varier de 4 à 500 mètres. Ces caractéristiques entraînent donc facilement un risque de glissement de terrain évoqué ci-dessus.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

La Drôme des collines tient justement son nom de la molasse qui au cours du temps s’est soulevée formant de nombreux monts et collines. Cette molasse est le matériau de base du bâti traditionnel de la vallée de l’Herbasse.

En terrains plats, le sol ne retient pas suffisamment l’eau et les espèces végétales souffrent parfois de la sécheresse estivale. En revanche, et c’est le cas dans la Drôme des collines, en terrain pentu, le sol est assez imperméable pour retenir toutes les matières fertilisantes et l’eau.

2) Climat

Le département de la Drôme est une zone de transition entre le climat lyonnais sous influences océaniques et continentales au nord et le climat méditerranéen de la Provence au sud.

En vallée du Rhône, cette rencontre des masses d’air méditerranéen doux et humide avec l’air plus froid venu du nord donne parfois lieu à des épisodes pluvieux et orageux particulièrement intenses. Ce qui entraîne un débordement de nombreux cours d’eau notamment de l’Herbasse.

Dans la Drôme des collines (ce qui correspond au canton de Saint-Donat), le climat comporte encore un mélange d’influences océaniques et semi-continentales. La sécheresse d’été est modérée par les orages et le mistral ne souffle pas encore trop fort. Saint-Donat-sur-l’Herbasse a une température moyenne de 3 °C en janvier et de 21 °C en juillet ce qui est proche des températures lyonnaises.

Le climat permet de développer de nombreuses techniques d’agricultures différentes :

· Elevage

· Polyculture

· Arboriculture

· Viticulture

C. Diversité écologique

1) Zone Natura 2000 et ZNIEFF

La commune de Saint-Donat-sur-l’Herbasse fait l’objet de 3 ZNIEFF (Zone d’Intérêt Écologie Faunistique et Floristique), une ZNIEFF de type 2 nommé « collines drômoises » incluant deux ZNIEFF de type 1 (plus petites) nommées respectivement        « Ripisylve et lit de l’Herbasse » et « Sables de Champos ».

 

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse
ZNIEFF de type 2

N° 2603 : Collines drômoises

ZNIEFF de type 1

N°26030002 : Ripisylve et lit de l’Herbasse

N°26030003 : Sables de Champos

Voici la description qu’effectue le Muséum national d’Histoire naturelle de chacune de ces ZNIEFF :
· ZNIEFF 2 : Collines drômoises

« Cette région de collines est assise sur une épaisse couche de molasse sableuse, déposée durant l’ère tertiaire. Ce substrat affleure sur les ruptures de pente de l’ensemble du secteur délimité, favorisant l’extension de formations végétales sèches d’affinité méditerranéenne (pelouses sèches, pelouses sur sables, corniches molassiques, « balmes »…). L’ensemble présente par ailleurs un intérêt paysager, géologique (avec notamment les gisements de sables helvétiens fossilifères.). »

· ZNIEFF 1 : Ripisylve et lit de l’Herbasse

« La vallée verdoyante est couverte de champs, de vergers et de cultures. Les parcelles cultivées côtoient le ruban continu d’arbres qui souligne le cours de la rivière. Ces boisements naturels de Peupliers noirs, Aulnes glutineux et saules ont heureusement conservé une relative importance. Ils jouent un rôle fondamental dans le maintien des berges en cas de crues, mais n’empêchent pas l’inondation des champs qui apporte les éléments fertilisants essentiels. A la hauteur de Saint-Donat-sur-l’Herbasse, la rivière vient butter sur la base des collines molassiques, puis continue son cours, vers l’aval, en contournant les reliefs. L’intérêt naturaliste local est lié à la qualité de la rivière et aux milieux qui en dépendent. Les boisements alluviaux sont des milieux d’une grande diversité biologique. »

· ZNIEFF 1 : Sables de Champos 

« Entre Saint-Donat-sur-l’Herbasse et Charmes-sur-l’Herbasse, la combe de Champos entaille le plateau qui domine la vallée de l’Herbasse. L’entrée de cette vallée profonde s’ouvre sur des milieux sableux, exposés plein sud, qui comptent parmi ceux dont la protection est considérée comme un enjeu européen. Les falaises de molasses se dégradent sous l’effet de l’érosion en sables plus ou moins grossiers. Commence alors la lente recolonisation de la végétation, qui finit par les fixer. Plusieurs espèces annuelles assez discrètes s’installent sur les sables. La colline de Champos accueille quelques pieds d’une rarissime espèce, l’Orcanette des sables, qui pousse en touffe dans les sables. Cette remarquable espèce, protégée, localisée dans le sud-est de la France, est inscrite au « livre rouge » de la flore menacée en France. La combe de Champos est située dans un secteur touristique, et un sentier balisé passe au pied de la colline. Un piétinement excessif pourrait dénaturer le site, en fragilisant les pelouses sableuses. Actuellement, la fréquentation du site par les motos tout-terrain constitue une réelle menace »

Ainsi donc sont présentes des espèces rares et en danger notamment l’Orcanette des sables. Il faut comprendre que les ZNIEFF ne constituent pas une mesure de protection devant la loi. Cependant les inventaires effectués pour les établir ont permis la création, à la frontière de Saint-Donat, d’une Zone Natura 2000, la zone des Sables de l’Herbasse et des Balmes de l’Isère. Une gestion pour la protection de l’Orcanette des sables est effectuée avec notamment la création d’un sentier balisé qui permet d’éviter la destruction des zones favorables à cette espèce protégée.

Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

Orcanette des Sables

Malgré la protection au niveau européen, les espèces sont menacées notamment par les plantes exotiques invasives comme la renouée du Japon au niveau des berges de l’Herbasse, par l’urbanisation discontinue ainsi que par la présence touristique.

2) Espèces présentes

Les ZNIEFF ont permis de réaliser une liste non exhaustive des espèces présentes sur la commune.

Plantes :

· Homme-pendu (Aceras anthropophorum)

· Aethionéma des rochers (Aethionema saxatile)

· Nielle des blés (Agrostemma githago)

· Aïra élégant (Aira elegantissima)

· Cytise argenté (Argyrolobium zanonii)

· Asperge à feuilles étroites (Asparagus tenuifolius)

· Micropus dressé (Bombycilaena erecta)

· Laîche distique (Carex disticha)

· Laîche faux-souchet (Carex pseudocyperus)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Centaurée de Trionfetti (Centaurea triumfetti)

· Cornifle immergé (Ceratophyllum demersum)

· Ciste à feuilles de sauge (Cistus salviifolius)

· Cléistogénès tardif (Cleistogenes serotina)

· Oeillet des rochers (Dianthus sylvestris)

· Epipactis du Rhône (Epipactis rhodanensis)

· Glaïeul d’Italie (Gladiolus italicus)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Hélianthème des Apennins (Helianthemum apenninum)

· Immortelle jaune (Helichrysum stoechas)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Orchis bouc (Himantoglossum hircinum)

· Ibéris penné (Iberis pinnata)

· Inule des montagnes (Inula montana)

· Leuzée à cônes (Leuzea conifera)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Limodore à feuilles avortées (Limodorum abortivum)

· Mélampyre à crêtes (Melampyrum cristatum)

· Nénuphar jaune (Nuphar lutea)

· Orcanette des sables (Onosma arenaria subsp. Pyramidata)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Ornithogale penchée (Ornithogalum nutans)

· Fléole des sables (Phleum arenarium)

· Renoncule de Montpellier (Ranunculus monspeliacus)

· Groseiller rouge (Ribes rubrum)

· Soude brûlée (Salsola kali)

· Samole de Valerand (Samolus valerandi)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Scabieuse blanchâtre (Scabiosa canescens)

· Cumin des prés (Silaum silaus)

· Silène conique (Silene conica)

· Silène à petites fleurs (Silene otites)

· Fougère des marais (Thelypteris palustris)

· Trigonelle de Montpellier (Trigonella monspeliaca)

Mammifères :

· Vespertilion de Daubenton (Myotis daubentoni)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Pipistrelle de Kuhl (Pipistrellus kuhli)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus)

Oiseaux :

· Alouette des champs (Alauda arvensis)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Martin-pêcheur d’Europe (Alcedo atthis)

· Engoulevent d’Europe (Caprimulgus europaeus)

· Bouscarle de Cetti (Cettia cetti)

· Pigeon colombin (Columba oenas)

· Caille des blés (Coturnix coturnix)

· Pic épeichette (Dendrocopos minor)

· Faucon hobereau (Falco subbuteo)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio)

· Guêpier d’Europe (Merops apiaster)

· Bruant proyer (Miliaria calandra)

· Moineau friquet (Passer montanus)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Huppe fasciée (Upupa epops)

· Grand-Duc d’Europe (Bubo bubo)

Amphibiens :

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Alyte accoucheur (Alytes obstetricans)

· Crapaud commun (Bufo bufo)

· Crapaud calamite (Bufo calamita)

· Diagnostic paysager de Saint-Donat-sur-l’Herbasse Triton alpestre (Ichthyosaura alpestris)

· Salamandre commune (Salamandra salamandra)

Conclusion

La commune de Saint Donat-sur-l’Herbasse est constituée en son centre d’un village attirant une fréquentation et une attractivité économique forte. Ce village est encore entouré d’espaces agricoles et naturels. Cependant bien qu’ayant un fort potentiel agricole, la commune ne peut plus être considérée comme une commune dite rurale à cause d’une urbanisation qui a été assez galopante et qui a empiété progressivement sur les terres agricoles.

Le paysage naturel donatien est riche mais trop circonscrit et il est pris en étau par les constructions urbaines. L’urbanisation à outrance et la disparition de grands espaces naturels impactent non seulement le paysage mais aussi la biodiversité. La diversité d’espèces est remarquable et bon nombre d’entre elles ne se retrouvent qu’en de rares stations en France.

C’est pour cette raison qu’une zone Natura 2000 a été mise en place. Elle permet d’assurer la protection d’espèces rares. Si certaines espèces se sont acclimatées à la transformation urbaine de la commune durant les 30 dernières années, certaines autres ne peuvent survivre que dans des conditions bien spécifiques. Même si aucun document ne permet de savoir si certaines espèces ont disparu de Saint-Donat, les grands changements opérés par la municipalité ont certainement dû avoir des impacts sur le développement et la disparition d’espèces floristiques et faunistiques.

Avec le Grenelle de l’environnement la réflexion sur la conservation et la gestion des espaces naturels s’est accélérée et le canton des collines drômoises s’y est associé peu à peu. Ce canton commence à se préoccuper de son patrimoine naturel et même si certaines de ses communes sont très urbanisées comme l’est la commune de Saint-Donat, il est essentiel qu’il se préoccupe de protéger les espaces naturels encore présents qui caractérisaient autrefois le paysage de la campagne drômoise.

Sources

Sites internet :

· Site internet de la mairie de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

· Site internet de l’office du tourisme de Saint-Donat-sur-l’Herbasse

· Site internet de la Communauté de Communes du Pays de l’Herbasse

· Site internet du Domaine de Champos

· Site internet du SIABH (Syndicat Intercommunal des Aménagements du Bassin de l’Herbasse)

· Site internet du Museum d’Histoire Naturelle

· Site internet de Géoportail (pour les cartographies)

Documents officiels :

· Rapport de la Convention Européenne du paysage

· PLU de Saint-Donat

· SCOT du Grand Rovaltain

· Fiche descriptive ZNIEFF N°2603 : Collines drômoises

· Fiche descriptive ZNIEFF N°26030002 : Ripisylve et lit de l’Herbasse

· Fiche descriptive ZNIEFF N°26030003 : Sables de Champos

· DOCOB du Natura 2000 N°FR8201675 – Sables de l’Herbasse et des Balmes de l’Isère

Entretiens :

· Julien CHAPIER : Animateur Contrat de rivières Herbasse

· Jean Pierre EFFANTIN : Membre de l’Association Sauvegarde du Patrimoine de l’Herbasse

Photos :

Les images des espèces proviennent du site de l’INPM (Inventaire National du Patrimoine Naturel).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Du côté des BTS, Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *