18- GR7 Ballon d’Alsace – Col des Croix

Written by Claude CAMILLI

Ballon d’Alsace – Col des Croix

  26  septembre 2017

Voici une vidéo retraçant la 18 ème étape d’un cheminement à travers la France, de la frontière allemande au nord de Strasbourg à, ( peut-être un jour!), la frontière espagnole au sud de Perpignan. Dans cette longue marche, mon attention se porte en premier lieu sur les paysages, leur protection et leur reconquête éventuelle ainsi que sur la biodiversité et sa reconquête.

Voici le texte de cette vidéo:

Au réveil, mauvais temps ! Pas d’alternative : il faut sortir les Kway…

Le Ballon d’Alsace fait bien triste mine ce matin : adieu la vue dégagée, au menu pluie et brume !

Mais les couleurs d’automne n’en ont que davantage de charme…

C’est maintenant que nous quittons le GR5. Direction le nord-est par le GR7. Eh oui !… Je dois reprendre une direction nord… alors que je souhaite viser l’Espagne. Mais suivre un chemin de randonnée présente de sérieux avantages. On a l’assurance de traverser de beaux paysages et ceci avec un bienveillant confort. Si la carte IGN est un outil souvent indispensable, il n’est pas nécessaire d’avoir constamment le nez rivé dessus.

Daniel nous accompagne quelques centaines de mètres… Avec son parapluie ! Puis sans hésitation nous plongeons, Sylvie et moi dans une pente raide, sur un chemin détrempé qui débouche rapidement sur le col de Stalon.
Qu’ai-je fait de ma carte ? Deux, trois sauts pour éviter les flaques brunes, un moment de négligence et je dois me rendre à l’évidence : il me faut rebrousser chemin en espérant la retrouver rapidement et pas barbotant dans une mare. Chance, c’est le cas !

L’incident n’entame en rien notre moral d’acier et ce n’est pas la remontée au sommet de Servance qui nous fait peur. Nous l’atteignons alors que la brume se lève et nous permet de voir le Ballon d’Alsace et la chaîne des Ballons des Vosges. Comme hier, nous sommes dans la réserve naturelle nationale des Ballons Comtois où les espèces et leurs habitats sont remarquables.

Et voici le refuge Sailey devant un mémorial  qui rappelle le tragique accident d’avion au cours duquel deux jeunes pilotes américains ont perdu la vie. C’était en 1963, pendant la guerre froide.

Le chemin qui descend vers les Gouttes du Ballon traverse une forêt où nos pieds foulent des champignons de toutes les espèces et de toutes les couleurs. Un véritable festival ! Finirons-nous par trouver des ceps ? Eh bien oui !! Des ceps, des ceps et encore des ceps ! Nous butons dessus, ils ne prennent même pas le soin de se cacher ! Nous en rions aux larmes…

Il ne faut pas couper le champignon avec un couteau comme on le conseillait autrefois mais le déterrer en le tournant délicatement sur son pied car le couper est la porte ouverte aux maladies.

Nous en remplissons un sac et -incroyable !- nous finissons par les bouder et cesser notre cueillette.

Quelques vues sur la vallée de la Moselle et ses petites villes industrieuses comme ici le Thillot puis nous arrivons au col de la Croix où Daniel nous attend avec le petit bus. Pour la troisième nuit consécutive nous rejoignons notre sympathique camping à Bussang, quitte à faire quelques kilomètres supplémentaires.

Une belle séance de nettoyage nous attend ! Séance suivie d’une préparation culinaire soigneuse : des pâtes aux ceps… Suivie enfin d’un pur moment de bonheur!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *