35- GR7 Arcenant-Meloisey Côte d’Or 10 juin 2017

Written by Claude CAMILLI

35-  Arcenant-Meloisey    GR7

Côte d’Or   10 juin 2017

Voici une vidéo retraçant la 35 ème étape d’un cheminement à travers la France, de la frontière allemande au nord de Strasbourg à, ( peut-être un jour!), la frontière espagnole au sud de Perpignan. Dans  cette longue marche, mon attention se porte en premier lieu sur les paysages, leur protection et leur reconquête éventuelle ainsi que sur la biodiversité et sa reconquête

Lors de cette étape sur le GR7 en Côte d’Or, je poursuis ma marche à travers la région Bourgogne-Franche Comté. Il est question ici d’Arcenant, de Bouilland  et de son Verger de Sauvegarde avec ses enjeux de préservation de la biodiversité, de la vallée du Rhoin et du ravin d’Antheuil, site Natura 2000: Hibou Grand Duc et Faucon Pèlerin, Gentianne Croisette et Iberis de Durand, restauration des pelouses calcicoles et des milieux tufeux intra-prairiaux et enfin des villages de Clavoillon et de Méloisey.

Voici le texte de cette vidéo :

Lever 6 heures ce matin : la route est longue et je dois retraverser la ville de Nuits-Saint-Georges jusqu’à sa sortie nord puis refaire du stop jusqu’à Arcenant, ce que je fais sans tarder grâce à un homme charmant qui s’en va travailler dans ma direction et qui n’hésite pas à faire un détour pour me déposer là même où je suis arrivée hier soir. Je quitte rapidement le village et passe devant un ruisseau patrimonial que je remonte jusqu’à sa source en m’enfonçant dans la forêt. Je grimpe doucement sur le plateau, traversant tantôt les bois, tantôt les champs, empruntant un sentier nommé Marianne. Bientôt ce sentier descend sur le village de Bouilland avec son tilleul, son église, son lavoir comme il se doit… et son Verger de Sauvegarde créé en 2016, soutenu par la Région Bourgogne Franche Comté avec des enjeux de préservation de la biodiversité : 13 arbres fruitiers de variétés anciennes et locales, 45 arbustes à petits fruits, 3 plants de vigne anciens, une haie mellifère.

Je suis dans la vallée du Rhoin et dans le ravin d’Antheuil, site Natura 2000 qui protège les forêts, pelouses, éboulis où là les enjeux de préservation de la biodiversité sont à échelle européenne.

En remontant la combe, je perds mon bob et dois faire demi-tour pour le récupérer !

Sur ce Site Natura 2000 on protège 16 espèces d’oiseaux dont le Hibou Grand Duc et le Faucon Pèlerin ainsi que des plantes rares comme la Gentianne Croisette ou l’Iberis de Durand. Il s’agit aussi de restaurer les pelouses calcicoles et les milieux tufeux intra-prairiaux.

Des traversées de bois et de champs toujours, puis je passe devant l’abbaye Sainte-Marguerite, trop en ruine pour qu’on puisse la visiter.

Je longe la ferme de Berfeu puis traverse le village de Clavoillon qui fait face aux falaises de calcaire…

Un bout de route assez raide me permet bientôt de franchir l’autoroute du soleil.
La campagne florissante est un appel à flâner, je prends donc le temps d’admirer les fleurs et les petits êtres qui peuplent les bords de sentier.

Je passe devant le restaurant de la ferme de la Bache qui a eu ses heures de gloire, mais qui est actuellement fermé ou peut-être abandonné. Puis je poursuis sur un vaste plateau calcaire d’où la vue s’étend au loin vers la plaine de la Saône.

Je plonge maintenant au fond d’une combe où coule le ruisseau de Dessous-la Velle et je remonte bientôt sur la rive opposée à travers bois par un très raide sentier en escalier qui finit par déboucher sur les champs en vue de Méloisey.

Me voici au bout de mon étape. J’erre un bon moment dans les ruelles désertes de ce village, en attendant mes hôtes qui m’accueillent dans leur gîte d’étape. Calme, gentillesse et réconfort m’y attendent… Repos bien mérité…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *