Diagnostics de paysages et grille d’analyse

Diagnostic de paysages

Diagnostics de paysages de communes Grille d’analyse

Les paysages, quels qu’ils soient, méritent toute notre attention. Même ceux qui n’ont reçu aucun label, ceux qui ne sont pas protégés -surtout ceux-là d’ailleurs-.  Ceux qui accompagnent notre quotidien.

Ce travail de réflexion s’inscrit dans le cadre de la Convention européenne du paysage, convention que la France a ratifiée en 2006.

L’objectif des ces diagnostics est d’inciter les collectivités territoriales à reconquérir leurs paysages.

Les paysages d’une dizaine de communes ont été analysés. Il s’agit de:

Un pays sage restaure son paysage…

Grille d’analyse pour les collectivités territoriales et locales

1- Situation/Identité

  • Commune :
  • Département :
  • ComCom :
  • « Pays » :
  • Région d’AOC :
  • Parc Naturel Régional :
  • Parc National :

2- Etat des lieux rapide

  • Caractéristiques fortes du paysage, de la commune :
  • Points noirs paysagers :

3- Précédents

  • Une réflexion sur le paysage a-t-elle déjà été menée ?
  • Une réflexion sur le bâti a-t-elle déjà été menée ?
  • Si oui, avec qui, dans quel contexte ? Quelles démarches ont-elles été menées ?
  • Quel en est l’historique ?
  • Quels en ont été les acteurs ?
  • Quels ont été les partenaires techniques ? Les partenaires financiers ? Les personnes ressource ?

Etat des lieux plus précis concernant d’éventuelles restaurations, réhabilitations, reconquêtes de paysages ?

Paysage autour de la commune :

1- Pollutions chimiques ou visuelles particulières

  • Décharges sauvages ?
  • Carrières ?
  • Constructions inutilisées abandonnées dans le paysage ?
  • Téléskis obsolètes ?
  • Friches agricoles ?
  • Autres ?

2- Problèmes de perte de biodiversité

  • Plantes invasives (telles que la Renouée du Japon) ?
  • Nécessité d’un remembrement en vue d’un remaillage écologique du territoire ?
  • Zone humide asséchée ?
  • Pelouses sèches  en fermeture ?
  • Bocages à restaurer ?
  • Alpages abandonnés ?
  • Vergers abandonnés ?
  • Fermeture du paysage (embrousaillement, abandon de terres agricoles et avancée de la forêt)?
  • Cours d’eau  pollués ?
  • Ripisylves non entretenues?
  • Autres ?

3- Réhabilitation du petit patrimoine

  • Ouvrages sur les ruisseaux à l’abandon ?
  • Murets de pierres sèches écroulés?
  • Terrasses abandonnées ?
  • Cabanons, murgers, bastidons, etc. abandonnés ?
  • Bâtiments agricoles non intégrés ?
  • Routes à intégrer ?
  • Points de vue remarquables à rouvrir ?
  • Autres ?

Bâti dans la commune:

  • Rénovation de places, de ruelles, d’éléments du patrimoine architectural ?
  • Traitement particulier de l’entrée de la commune ?
  • Friches industrielles ?
  • Autres ?

Problèmes de banalisation progressive du paysage ?

  • Panneaux publicitaires en violation du Code de l’Environnement ?
  • Multiplication anormale de  ronds-points ?
  • Lotissements qui banalisent le paysage ?
  • Multiplication de haies de thuyas (ce béton vert) ?
  • Abords d’infrastructures défigurant le paysage (notamment zones commerciales, industrielles) ?
  • Mitage linéaire ?
  • Mitage en coteau ?
  • Pression du foncier et perte de terres agricoles ?
  • Autres ?

5- Identité à trouver ou à renforcer

1-     Objectif ?

  • Est-il intéressant, nécessaire, indispensable, inutile de renforcer l’identité de la commune ?

2-    Par quel biais ?

  • A partir de quels éléments culturels, naturels  à valoriser ou à restaurer?
  • Quels points noirs paysagers à supprimer ? Quelle priorité  donner ?
  • Quels écueils concernant la  banalisation éviter ?
  • Sur quelle liste d’éléments positifs s’appuyer ? Liste d’éléments négatifs ?

3-     Avec qui ?

  • Avec quelle autre commune ? Quelle communauté de communes ?

4-    Sur qui s’appuyer ? Quels acteurs locaux ?

  • Élus ? Syndicats Intercommunaux ? Associations ? Sociétés de chasse ? Fédérations de pêche ?
  • Agriculteurs ? Partenaires impliqués dans le tourisme « doux » ?

5-     Sur quels outils s’appuyer ?

  • Textes de référence : Convention Européenne du paysage, Convention alpine, DTA des Alpes du Nord, les chartes, etc.
  • Outils législatifs : SCOT, PLGE, etc.

6-     Quels besoins?

Partenaires techniques, experts :

Chambres d’agriculture, CAUE, CPIE (Centre Permanents d’initiation à l’environnement), DREAL (anciennement DIREN), DRIRE, DDAF, ONF, INAO, PNR, Parc nationaux, CREN, FRAPNA, associations diverses,(Paysages de France, Mountain, Wilderness…), entreprises spécialisées…

Partenaires financiers :

Europe, Etat (MEEDAT, DREAL), Région, Département, Communauté de communes,

Syndicats intercommunaux, Commune, ADEME, PNR, etc.

6- Quelles retombées en attendre ?

En travaillant sur le foncier et sur les activités, en rendant vivant le territoire, un tourisme doux en découlera-t-il ?

Recherche utilisée pour copier cet article:avec quelle produit chimique supprimer une haie de sapin ?,diagnostic paysager dune commune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *