48- Vichy – Gannat

Written by Claude CAMILLI

Vichy – Gannat 

24 mars 2019

Voici une vidéo retraçant la 48ème étape d’un cheminement à travers la France, de la frontière allemande au nord de Strasbourg à, ( peut-être un jour!), la frontière espagnole au sud de Perpignan. Dans cette longue marche, mon attention se porte en premier lieu sur les paysages, leur protection et leur reconquête éventuelle ainsi que sur la biodiversité et sa reconquête.

Lors de cette étape je traverse l’immense plaine de la Limagne bournonnaise, plate à souhait, inscrite en 2018 sur la liste des sites naturels du patrimoine mondial de l’UNESCO, longe le château de Rilhat inscrit au titre des Monuments historiques, fais une halte à l’église Sainte-Radegonde de Cognat-Lyonne, perchée sur sa colline avant de poursuivre jusqu’à Gannat.

Voici le texte de cette vidéo:

Une claire journée s’annonce quand, après un solide petit déjeuner servi à l’hôtel du Nord, je traverse la ville de Vichy, la reine des villes d’eau dit-on, en passant devant les magnifiques thermes des Dômes construits vers les années 1900, d’inspiration orientale.

Dans le parc, rangées en cercle, des oies terminent leur nuit, tête sous l’aile, patte repliée, curieuses, vraiment drôles.

La matinée est décidément radieuse lorsque je longe l’Allier, large et calme. Je m’extraie des faubourgs de la ville par des chemins ombragés à travers les potagers de Bellerive-sur-Allier. J’atteins bientôt le bel hôtel-restaurant du château du Bost, entouré de son parc et d’un fossé rempli d’eau, avant de suivre une grande allée qui me mène au Bois du Roi et à la forêt de Montpensier que je traverse pour déboucher sur le château de Rilhat inscrit au titre des Monuments historiques. Joli manoir comme on en voit dans le Bourbonnais! Deux tours rondes flanquent un corps de logis rectangulaire bien entretenu.

Il domine la vaste plaine céréalière de la Grande Limagne qu’il va me falloir traverser pour atteindre les contreforts de la chaîne des Puys. Je suis au centre de la France et bientôt au milieu de mon parcours frontière allemande à Lauterbourg, frontière espagnole !

De belles demeures jalonnent ce GR 463 quand il traverse la commune de Cognat-Lyonne connue pour la bataille de Cognat entre protestants et catholiques lors des guerres de religion.

C’est au sommet de cette bute qu’eut lieu cette bataille décrite non sans humour : « C’est en hiver que s’entre-tuèrent les catholiques et les protestants, sur cette colline, le 6 janvier 1568. L’armée protestante fut victorieuse, mais son chef, le capitaine Poncenat, fut tué par erreur par ses propres troupes, le soir après la bataille »…

Seul vestige épargné, cette belle église de Sainte Radegonde, datant du 12ème siècle. Solitaire elle a fière allure avec son clocher octogonal et son chevet tri-folié.

Après un casse-croûte succinct pris sur le pouce, je dévale la pente de la colline et jette un dernier regard en arrière avant de poursuivre jusqu’au hameau des Regards où d’intéressantes demeures plus ou moins poétiques sont cachées derrière leurs murs…

De rudes kilomètres m’attendent dans ce plat pays. Curieuse Limagne inscrite en 2018 sur la liste des sites naturels du patrimoine mondial de l’UNESCO ! La raison en est qu’associée à la chaîne des Puys, cette faille de Limagne est un « haut lieu tectonique » !

Curieuse Limagne encore, devenue « Laboratoire d’innovation territorial pour les grandes cultures », projet annoncé au Salon de l’Agriculture 2017 par Stéphane Le Foll alors ministre de l’Agriculture, projet qui se veut être une « traduction opérationnelle de la vision de l’agro-écologie ». Affaire à suivre !

En attendant, mon sentier se perd dans les champs. Je dois faire un grand détour par le nord pour franchir une première fois l’A 719  Gannat-Vichy puis la voie ferrée Gannat-Saint-Germain des Fossés et me retrouver dans le village de Monteignet-sur-Andelot puis après avoir franchi une nouvelle fois la même voie ferrée quelques kilomètres plus loin, devant le Manoir de Fonforte. Nouvelle vue plongeante sur le contournement autoroutier avant d’atteindre enfin ma ville étape : Gannat. Petite halte au bistrot avant de m’enquérir de l’église, détour indispensable, puis, passant devant ce « Nouvel hôtel » défraîchi, vestige d’un lointain passé, de me diriger vers ma chambre d’hôtes située dans un lotissement chic du nord de la ville. Mes hôtes m’y accueillent avec chaleur puis me conduisent en voiture au seul restaurant qui en vaille la peine où nous partageons une pizza absolument excellente.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.