Mon défi et mon histoire

Written by Claude CAMILLI

 

Mon défi et mon histoire

 

Vous aimez votre commune ? Les paysages de celle-ci se dégradent ?

Vous pensez aux générations futures ? Et donc vous vous demandez que faire pour restaurer les paysages?

Mon défi

 Je veux vous faire partager le défi que je me lance pour améliorer votre connaissance et vous aider à agir:

–  20 critères pour mener un diagnostic et poser les bases d’une réflexion

–  20 pistes pour agir

– 100 reconquêtes exemplaires pour puiser l’inspiration.

Je vous parlerai de l’importance de poser un diagnostic sur l’état des paysages de votre commune.

Je vous donnerai des pistes pour ne pas en rester à la réflexion mais passer à l’action.

Et régulièrement, je raconterai l’histoire d’une reconquête paysagère exemplaire sur le sol français dans l’un ou l’autre des domaines : écologique ou esthétique ou les deux à la fois avec des photos pour illustrer cette reconquête.

Mon histoire

Pourtant vous devez d’abord savoir que mon travail d’origine n’a rien à voir avec ce domaine ! J’étais… – allons, pas de sourire moqueur ou désolé – professeur de mathématiques en lycée. Mais les paysages, j’adore ! Surtout quand ils sont beaux et qu’on ne les a pas encore saccagés !

J’ai donc fait des math (et de la pédagogie !) toute ma vie sauf une année que j’ai passée au sein de l’ex Direction régionale de l’environnement, l’actuelle DREAL et pendant laquelle je me suis frottée aux problèmes de formations à l’environnement et aux métiers correspondants, du CAP au troisième cycle universitaire… et accessoirement aux problèmes de dégradation de paysages.

Je suis retraitée et j’adore travailler avec les jeunes. J’ai créé une association que j’ai nommée Paysages Reconquis et depuis quelques années, j’accueille comme stagiaires, au sein de cette association, des étudiants de BTS Gestion et Protection de la Nature. Ils font un travail formidable de diagnostics de paysages sur des communes de leur choix.

Mon aspiration profonde étant de décider les communes à prendre en charge leurs paysages, ce challenge me permettra de constituer une banque d’exemples de restaurations de paysages, exemples que j’espère magnifiques, éclatants, en un mot « exemplaires » !

Ce défi est ambitieux car je dois déjà trouver ces restaurations puis je dois étudier de très près ces reconquêtes, les résumer, aller si possible sur le terrain et faire des photos. Ceci de manière à convaincre avec une certaine humilité que ce qui a été fait quelque part, peut se faire ailleurs !

Vous aimerez, j’espère, que je vous parle de réalisations concrètes liées à l’esthétique – la beauté ne donne-t-elle pas des ailes ? – et à la restauration de la biodiversité – la reconquête de cette dernière ne procure-t-elle pas de l’allégresse ?-.

Et vous dans cette histoire? Je forme le vœu que vous fassiez part de ce que vous ressentez devant les paysages que vous côtoyez et que vous partagiez vos observations et vos expériences.

Alors, à bientôt!    🙂

Claude CamilliMondéfi et mon histoire

4 thoughts on “Mon défi et mon histoire

  1. Hello Claude

    Je trouve ton défi très intéressant : merci à toi, je vais le suivre. N’y connaissant pas grand chose à ce jour, je suis spontanément attiré par les aspects « diagnostics » et « ce que les paysages apportent à la santé (physiologique et/ou psychologique).

    Je te souhaite bon courage et je te dis à bientôt !

    Guillaume

  2. Claude CAMILLI says:

    Merci Guillaume!
    Je vais justement creuser le lien paysages/santé car c’est une question qui m’intéresse aussi.
    A bientôt donc!
    Claude

  3. Evelyne Clerc says:

    – Bravo pour votre blog que je découvre à l’instant en faisant des recherches sur le château de Bouis ! J’approuve à 100 % ce que j’ai lu. Votre association est une arme parfaite pour tenter de protéger le bijou qu’est le Bugey dont nous arpentons les sentiers de randonnée depuis 8 ans.
    – Ces paysages, ces maisons, ces grangeons, ces villages doivent être préservés. Quand on voit Oncieu, Evosges, etc… on est émerveillés. Il ne faut pas laisser le Bugey être envahi par tout ce qui peut le défigurer. Je ne suis pas sure que les habitants apprécient à sa juste valeur le trésor dont ils disposent.
    – Récemment, près de Prémeyzel, j’ai découvert qu’un site d’enfouissement de déchets SUISSES était prévu. J’ai parlé avec un opposant : les opposants ne savent que faire pour empêcher le Bugey de devenir une poubelle.
    – Je vous souhaite de rencontrer des gens dynamiques qui puissent adhérer à votre association pour protéger le Bugey.

    • Claude CAMILLI says:

      Bonjour Evelyne,
      Merci beaucoup pour votre commentaire chaleureux qui m’encourage et me donne la force de continuer…
      Le Bugey est effectivement magnifique comme beaucoup d’autres « pays » de France. Chaque commune devrait prendre en charge ses paysages, ce qui est parfois le cas… mais pas toujours!
      Je suis au courant de cette histoire d’enfouissement des déchets… suisses! Un scandale de plus. Il faut constamment se battre ce qui est rarement facile face aux lobbies.
      J’ai remarqué aussi que vous vous êtes inscrite (paysages de Rosières en Ardèche). Normalement j’envoie quelques newsletters de temps à autre pour montrer les derniers articles. Bientôt je vais poster dix nouvelles vidéos de ma marche (dans Fugue pédestre) portant sur les Vosges du Sud.
      Restons en contact. N’hésitez pas à me téléphoner. (06 83 19 20 88)
      Claude

Répondre à Guillaume Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *